Profiter....et rouler!

En cette période un peu perturbée, c'est un euphémisme, il faut garder la tête dans les étoiles si on peut! Pour bien commencer la nouvelle saison qui se présente, il faut quelques objectifs simples, du moins lorsqu'on veut garder pratiquer "le vélo plaisir".

Pour ce qui me concerne, puisqu'en 2019, j'ai explosé mon record kilométrique annuel, je me vise simplement quelques points de mire: 1000 km par mois au minimum, quelques longues sorties de 150 à 300 km et un séjour de 8 à 12 jours en boucle.

Pour bien démarrer, je peux compter sur un de mes amis qui fait de la longue distance depuis deux ans et n'a pas froid aux yeux...Avec lui, je me lance dans quelques aventures: rouler de nuit pour voir le levé du jour, partir sur des routes inexplorées, visiter de nouvelles régions mais toujours en privilégiant un plaisir maximum. Dans notre région, nous sommes plus que gâtés: entre océan et montagne, notre terrain de jeu est multiple. Les parcours vallonnés dans la Chalosse ou le Pays Basque, la montagne dans les Pyrénées toutes proches, le plat dans les Landes, le long de la côte. En 2020, en Janvier, c'est 1335 km effectués. Même si cette année, à cause d'une météo pas très favorable je n'ai effectué que 683 km. Pas grave!!

Je ne me laisse pas abattre et lorsque je reçois par SMS une invitation de "Chaussette Légère" pour notre première longue distance, je n'hésite pas longtemps. Départ 5H00, dans le nuit percée par le halo de nos lampes, direction MIMIZAN-Plage par la Vélodysée. Mon inquiétude concerne l'état de la piste au coeur de la forêt, bien vite dissipée au bout de deux heures de route. Le froid hivernal incite à la prudence et à la gestion de l'effort à fournir. Il y a quelques saisons, je ne me serai pas lancé sur ce type de sorties, en début de saison. Pourtant, en restant humble sur ses performances, enchaîner les kilomètres permet de garder une "forme" appréciable après les fêtes de fin d'année...On acquiert vite une capacité d'endurance insoupçonnée. Cela dit, il faut y aller progressivement. Si vous êtes habitué à faire des sorties entre 50 et 80 Km, vous pouvez cibler dans un premier temps 120/130 km puis 180/200 etc...Le maximum que vous pourrez faire sera de 300 km environ, suivant les difficultés du parcours. Prendre son temps sur les distances jusqu'à 180 km sera possible mais ensuite, il ne faudra pas se fâcher avec le compteur temps. S'alimenter, les petites pauses au "stand", les photos sont chronophages. Rien d'insurmontable pour celui qui prévoit sa route. Alors, lancez-vous.....




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La signalisation des pistes cyclables

Dans notre pays, et particulièrement dans notre département, les pistes cyclables se sont développées? Avec elles, un bon nombre de nouveaux panneaux de signalisation sont apparus. Mais les connaissez

Roulez autour de chez vous...

Une application se distingue particulièrement si vous souhaitez rouler dans le rayon des 10km imposés par le confinement. Je l'utilise depuis plusieurs années : www.openrunner.com Tracez votre parcour