24.png

PRATIQUANT DEPUIS 2008

Je pratique le cyclotourisme en Club, depuis 1995. J'ai débuté en vélo droit pour adopter le vélo couché en 2008, suite à mes problèmes de colonne vertébrale. 

Débuter sur ce type de matériel demande une adaptation de la musculature et de changer ses habitudes, sur la route. 1500 km environ, sont nécessaires pour "oublier" les réflexes acquis sur vélo traditionnel. Il faut oublier ses préjugés: non, le vélo couché n'est pas moins stable, oui, on a une meilleure visibilité de la route mais on ne peut pas se retourner, non il n'est pas plus dangereux sur route qu'un vélo traditionnel à partir du moment où on est visible (avec une lumière arrière et avant, un rétroviseur et une sonnette).

Je roule environ 10 à 13000 km annuel sur route, pistes et chemins en deux ou trois roues, avec ou sans assistance électrique. 

Mon matériel actuel: un PELSO Brevet (deux roues High Racer) et un HASE Kettwiesel EVO Steps DI2 ( En vente ICI ou ICI)

N'hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de conseils. Je ne suis pas un professionnel mais un passionné.

guyetsamachine.jpg

Mes premiers essais: vélos couchés et trike

Mon premier vélo couché fût un Cougar de la marque hollandaise OPTIMA, aujourd'hui disparue. De type "High Racer" il avait une suspension pneumatique à l'arrière, un siège, une bôme, une fourche et un pédalier carbone. J'ai attendu un an avant d'avoir la livraison mais l'importateur de l'époque, m'a prêté un Orca, modèle tout suspendu en 2x26", sur lequel je fis mes armes. Ensuite, j'ai changé de monture en 2013 et choisi le ZOCKRA HR700, fabriqué par l'artiste Breton à Vannes, Malric LEBORGNE. Ce vélo était entièrement en carbone, en 2x700, la position inclinée à 20° en fait un modèle plutôt sportif. Le rendement était excellent et le confort suffisamment bon pour enfiler les kilomètres. Avec j'ai réalisé deux voyages itinérants avec ma remorque Extrawheel et mes sacoches Vaude de chez moi à Quiberon par la Vélodyssée puis retour jusqu'à Royan par le Golfe du Morbillan, en 2015 puis, en 2018, de chez moi à Crozon-Morgat par la Vélodysée puis le canal de Nantes à Brest. Fin de cette même année, j'ai décidé de le remplacer par mon vélo couché actuel, le PELSO Brevet de Adam NOVAK en Hongrie. Moins sportif que le ZOCKRA, le PELSO compense par sa polyvalence. Son confort et sa maniabilité sont ses principaux atouts. Un compagnon idéal pour les grandes randonnées et les voyages que j'effectue en itinérance, en France. J'ai inauguré ses capacités à la randonnée en faisant en 2019, St Martin de Seignanx jusqu'à Banyuls avec les sacoches Radical Design achetées sur le site www.recyclebent.fr.

Fin 2015, j'ai adopté le trois roues pour pédaler "serein" suite à mon intervention chirurgicale. Le trike s'est imposé à moi, car ma perte de motricité sur ma jambes d'appui me rendait fébrile à chaque sortie! Je me suis rendu chez ROULCOUCHE où j'ai été accueilli par Christophe BAUDIN. Dans cette caverne d'Ali Baba, j'ai passé la journée à essayer les modèles les plus adaptés à mes besoins. Après réflexion et conseils avisés de Christophe, j'ai choisi le HASE Kettwiesel EVO Step Di2 que j'ai agrémenté du Roller Bag HASE et d'une batterie SHIMANO supplémentaire. Après trois ans d'utilisation, j'ai 20000 km dont la moitié la première année! Il faut dire que le Zockra est resté un peu au garage se reposer. Avec ce trike, tout suspendu, je suis parti avec un ami cyclo de Bordeaux à Sète par le Canal des Deux Mers puis suis rentré à St Martin, seul, après avoir raccompagné mon ami à la gare de Bézier. Cet engin est très agréable pour voyager "cool" sans se presser. Son confort et sa maniabilité le rendent très polyvalent, sur tous les terrains même ceux du Canal du Midi et chargé!

Voilà, les quelques informations que je peux partager. N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus