Presque 200....

Avec mon compère Chaussette Légère, nous avons pris l'habitude depuis quelques semaines de ronger nos pneus sur les routes de notre belles régions. Le samedi, départ 6H30 ou 9H30, suivant les emplois du temps, pour profiter jusqu'au couvre-feu de belles aventures, sur des routes assez vallonnées. Hier, n'a pas dérogé à la règle et c'est à trois que nous partîmes dans le noir de la nuit. Serge, un adepte de la très longue distance, vient nous donner quelques conseils pour progresser sur notre terrain de jeu.

Le programme de la journée est cossu. Des Landes, nous partons vers le Béarn. Jusqu'à Peyrehorade, la route longe l'Adour avant de rejoindre le Gave de Pau. Bientôt, nous arrivons à la première difficulté passé Lahontan, pour nous hisser sur les crêtes jusqu'à l'approche de Salies-De-Béarn, que nous traverserons au retour. Les bosses, s'enchaînent et il faut user du dérailleur jusqu'à Montestrucq, Vielleségure, l'Hôpital D'Orion avant la grosse côte de Lucq-de-Béarn. La campagne verdoyante en premier plan contraste avec les sommets Pyrénéens dont les sommets scintillent sous le soleil. Après le pique-nique, non loin de Navarrenx, le vent assez fort, perturbera notre progression. Patience, car contre lui, la partie est souvent perdue. Nous roulons à notre rythme en préservant ce qui nous reste dans les jambes. Les kilomètres précédents ont creusé leurs sillons dans nos esprits mais nous savons qu'en endurance, un mental costaud est un allier indispensable. Nous aurons presque 200 kms à l'arrivée, ce qui n'est pas si mal pour nos vieux organismes...


Photos de Chaussette Légère




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout